vendredi 26 octobre 2007

Le Bibendum ομοφυλόφιλος

Garbage+art+Le Bibendum+ομοφυλόφιλος

Damned il a fumé quoi le Binman là ? En quelle langue nous parle-t-il ? En latin et grec, mais il a ses raisons, et il va s'en expliquer ici.
Commençons par nous occuper du Bibendum.
Mais d'où vient ce nom "Bibendum" ? Sans retracer toute son histoire, le personnage du bonhomme Michelin est l'adaptation pneumatique, à la fin du 19e siècle, d'un dessin refusé pour une marque de bière. Ce personnage levait à l'origine une chope de bière en s'esclamant "Nunc Est Bibendum", signifiant "maintenant il faut boire". Ce qui aujourd'hui est un comble pour des pneus, éléments essentiels de la sécurité routière. Mettre en parallèle "boire ou conduire, il faut choisir" avec la traduction du nom de notre bonhomme pneumatique ne manque pas de sel ! Je dirais même que sur ce coup là, Michelin ne manque pas d'air ... lol.
Bon et notre ομοφυλόφιλος, c'est quoi ça ? En grec cela veut dire homophylophile ou homosexuel en français, gay en américain si vous préférez. Au fait gay vient du vieux français, exemple "le gay savoir" qui signifie "le plaisir d'apprendre, de se cultiver". D'ailleurs à l'origine aux USA, la "gay life" (vie de plaisirs) était opposée à la "straight life" (vie rigoureuse) et ne conceranit pas spécifiquement les homosexuels, mais les personnes ne vivant pas dans les liens d'un mariage fidèle.
Mais le terme homosexuel est contre nature pour les puristes de la langue.
Il faut distinguer l'homo latin et l'homo grec :
L'homo latin vient du latin homo,-inis : c'est l'homme, c'est à dire l'être humain. L'homo grec vient du grec όμο, qui signifie même. Ainsi, un homonyme désigne celui qui porte le même nom. Qu'est-ce qu'une relation homosexuelle ? Une relation sexuelle avec un être du même sexe. Donc, le préfixe homo- est grec et le radical vient du latin sexualis. Quand on crée un néologisme, on évite autant que possible le croisement des langues.
Alors que dans le mot, entièrement grec, homophylophile (ομοφυλόφιλος), le préfixe homo = "même", "phylo" = sexe, c'est à dire genre (sexe masculin, sexe féminin) et le suffixe "phile" = aimer.
Ainsi, un homophylophile aime celui du même sexe. Le grec est plus cohérent que nos langues occidentales !
Hé dit donc Binman, sur ce coup là, tu n'as pas l'impression de te prendre un peu le chou et le nôtre avec, des fois ?

Certes, car mon petit Bibendum, prêt pour la Gay Pride, il s'en moque bien lui du grec et du latin et il a raison !! Lui il est fier d'être gay et il le dit haut et fort en proclamant "Nunc Est Bidendum !!!".
Mais c'est toujours très intéressant de savoir d'où viennent les choses et de ne pas les admettre sans réfléchir un peu. Toujours rester vigilant et curieux !!
A sa santé et à la vôtre !!
The Binman
nota bene : le Bibendum vient d'un vide grenier (3 €), et les chouchous d'une farfouille (2,50€). Dans l'article "Backstage", il trône sur la table, en cours d'essayages, si j'ose dire.

jeudi 25 octobre 2007

Déchets de requêtes


non cette oeuvre n'est pas de moi, malheureusement

Un ami, à qui je parlais de la fréquentation de mon blog, m'a conseillé de mettre des mots "choisis" dans mes titres et textes d'articles.
En effet me dit-il, tu serais étonné de connaître les mots clés que tapent les gens, et du fait qu'un mot clé est toujours sorti du contexte, dans lequel l'internaute l'imagine (sauf à taper une phrase complète avec verbe, sujet et complément).
Mon expérience personnelle me fais dire qu'il a raison.
Voici 3 mots clés tapés par mes visiteurs et qui, vous en conviendrez, n'ont aucun rapport avec les sujets que j'expose :
> "Vierzon" (celui là j'en avait déjà parlé)
> "SFR". C'est fou ce que trouve le moteur de recherche Google quand on tape un mot, et là un client de cet opérateur de téléphonie mobile, surpris de ce qu'il trouvait en résultats, a quand même eu la curiosité d'aller voir ce qui se tramait, derrière les quelques mots accompagnant mon URL, bravo !!
> "jeter voil". Là je me perds en conjectures ...
Bon, dis-je à cet ami, quels mots me conseilles-tu d'incorporer dans mes articles pour faire décoller cette foutue fréquentation ?
Alors là, la bienséance m'interdit de citer ici tout ce qu'il m'a énuméré ...
Il faut savoir que les mots les plus "tapés", dans les moteurs de recherche, ont tous un rapport soit avec certaines parties bien précises du corps humain (féminin et masculin). Parties généralement cachées au regard d'ailleurs ...
Soit avec les fonctions reproductrices, y compris toutes les pratiques plus ou moins associées, même sans avoir l'intention de procréer (je les appellerais pudiquement para-reproductrices ...). Sachant qu'avec certaines vous êtes sûrs de n'avoir aucune descendance ;-)).
Soit avec les fonctions excrémentielles du corps ... vous avez deviné ?
Mais, imaginez la tête de ces internautes qui tombent sur mon blog .... :-((. Illico, frustrés, ils font "ctrl. w" pour quitter ma page, en pestant contre l'auteur de ce blog qui promet plus qu'il ne tient ...
Vous en conviendrez, ces requêtes engendrent beaucoup de déchets !!
A mon ami, plein de si bons conseils, je rétorque que je ne veux pas tromper le chaland de la toile, avec ces mots "miroirs aux alouettes". Et que tant pis, je resterai stoïquement attaché à la bite d'amarrage de la pureté, car avec de telles pratiques, cul de sac de la pensée que j'associe à de la masturbation intellectuelle, l'internaute ne saurait plus à quel sein se vouer ! J'essaierai de fidéliser mon lectorat avec ma seule créativité, qui n'est pas du pipi de chat ou de chatte d'ailleurs, en espérant que mes lecteurs feront la queue pour lire mon blog ! Et comme me disait un autre ami, qui a quelques difficultés d'élocution, si tutu te coco commettait à de tels a-a actes, cece serait une caca caca catastrophe, et il a raison. J'ai des convictions moi, non mais !!


Pour illustrer cet article, j'ai choisi la photo d'une oeuvre de Paul McCarthy, que j'aime beaucoup, intitulée "Apple Head on Swiss Cheese" (1997-1999). Chaque partie mesure 3,70mx1,53mx1,50m et est en fibre de verre et silicone. Je montre mais je ne cite pas, ou si peu ... lol
The Binman

mercredi 24 octobre 2007

Poussin malsain : le retour ! (Nasty chick : the return !)

garbage art poussin malsain

Vous vous souvenez de lui ? Dans l'article "à première vue" vous l'aviez entr'aperçu. Et bien le voilà enfin dévoilé dans toute sa splendeur, dans cette blancheur immaculée.
Je vais casser le mythe en vous disant de quoi il est constitué.
Un vieux presse-citron électrique pour le corps. De très vieilles lunettes de plongée, en caoutchouc métal et verre, ainsi que des pièces d'une cafetière à piston, pour les yeux. Des pièces d'une ancienne platine tourne disque automatique pour les appendices externes. Et diverses pièces de cette même platine ainsi que des éléments disparates d'un vieux PC pour le ventilateur et ses organes internes. Il est constitué à 100% de recyclage de déchets, 100 % Garbage Art !!
En fait nous le trouvons très sympathique ce "Poussin malsain" et il trône au salon, bien en vue sur le dessus d'une enceinte HIFI.
Dans un prochain article, c'est promis, il vous regardera droit dans les yeux ... alors là, peut être lui trouverez-vous un air un peu trop gourmand ... help !!
The machiavélique Binman
nota bene : un nouveau visiteur, venu du Grand Nord, s'est "égaré" sur mes pages, bienvenue à la Suède !

mardi 23 octobre 2007

The Binman is watching you !

garbage art The Binman is watching you ! Minneapolis Mississipile Mississippi à Minneapolis (Minnesota) 31 juillet 2007- 14h40 heure locale

Vous qui lisez ce blog, vous vous demandez si vous êtes le seul à tourner ces pages. Et bien non je vous rassure.
Grâce à un outil merveilleux (Google Analytics), je sais chaque jour combien de sympathiques visiteurs explorent les pages de mon blog.
Je sais d'où ils viennent et s'ils sont fidèles ou non.
Bon disons le carrément, ce n'est pas encore l'affluence, mais bon an mal an cela progresse doucement.
Petit bilan au 22 octobre de cette fréquentation, depuis le 15 octobre (avant l'outil n'était pas opérationnel) :
> 169 visites représentant 54 visiteurs absolus, dont 32% de nouveaux visiteurs le 22/10
> 309 pages vues
> temps moyen de consultation 3mn 04s


Et d'où viennent-elles ces visites ? (attention il s'agit des noeuds Internet)
> 149 en France dont
- 82 de Paris
- 25 du Kremlin Bicêtre
- 9 de Romainville
- 8 de Poissy
- 6 de Villejuif
- 5 de Bagnolet
- 3 de Rouen
- 3 de Vanves
- et 1 de Nîmes, Sotteville-sous-le-Val, Pantin, Bordeaux, Marseille, Rezé, Pierrefite sur Seine et Bonneuil sur Marne
> 11 de Moscou (merci à mes lecteurs russes de venir de si loin, j'aimerai bien savoir qui ils sont. Qu'ils n'hésitent pas à me laisser un petit mail en français ou anglais)
> 3 de Londres, un petit bonjour à Hélène ... ;-))
> 2 des Pays Bas, un petit bonjour à Annika ... ;-))
> 2 des États Unis, un petit bonjour à Barbara à Minneapolis (voir la photo ci-dessus) et à mon lecteur anonyme d'Hollywood Ouest, si !! ;-))
> 1 du Qatar et de Belgique, un petit bonjour à eux ... ;-))

J'ai aussi tout un tas d'autres renseignements sur les résolutions et couleurs d'écrans, les navigateurs, les systèmes d'exploitation, les mots clés tapés et des trucs auxquels je ne comprends rien.
Mais en fin de compte ça fait un peu peur tout ça, vous pouvez vous dire que tous les sites que vous visitez en savent autant et même plus sur vous ... brrr, ça fait froid dans le dos !!
Rassurez vous The Binman, lui, garde secrets tous ces renseignements et il ne dira pas qui a tapé Vierzon comme mot clé pour arriver sur mon blog ... ;-)) pour la simple et bonne raison qu'il ne peut pas le savoir ... lol.
Aller bon surf quand même et revenez tous ici le plus souvent possible, ça me fait chaud au coeur toutes ces visites. Et n'hésitez pas à laisser un petit commentaire par ci par là.
The Binman


dimanche 21 octobre 2007

Un achat sonnant, pour ne pas trébucher

garbage art-sonnette

La semaine passée, j'ai acheté une nouvelle sonnette. L'ancienne avait fini par me lâcher, après 18 ans de bons et loyaux services, passés au guidon de ma bicyclette.
Alors j'ai assouvi un vieux rêve, une sonnette grand modèle qui fait "DING ! DONG !". Pas un petit "ding,dong" asthmatique ou un "dring, dring" à deux balles, non vraiment un bruit d'enfer à reveiller les morts.
Et depuis, en allant au boulot à vélo chaque jour, je me sens exister, exister aux yeux des automobilistes qui ne me voyaient pas avant. Qui me coupaient la route sans faire attention à moi , qui ouvraient leur portière quand j'arrivais, au risque de me faire trébucher ... enfin un peu de reconnaissance dans ce monde de brutes à 4 roues !
Et puis quand je l'actionne, ça fait rire les enfants sur les trottoirs, et ça c'est bien !
The Biman à 2 roues

Pan de mur quantique n°1 (Quantic plain of a wall 1)

Garbage art-pan de mur quantique n1


Affiche arrachée d'un pan de mur dans une rue d'Amsterdam.

Ensuite c'est le hasard qui fait que telle ou telle chose apparaît, en décollant petit à petit, par zones, les nombreuses couches d'affiches.

Ce qui est fascinant c'est que tout est possible au départ. En fonction du décollage, la structure de l'affiche se modifie. Tout est là mais invisible, caché dans les diverses couches, et en fonction du choix que je fais je révèle telle ou telle chose. A partir d'une même base les variations sont infinies. Les possibles sont infinis ... cela ne vous rappelle rien ? Une infinité de possibles est présente, mais une seule réalité se dévoile à vos yeux à la fin. C'est une oeuvre quantique.

Son nom est "Pan de mur quantique n°1", car d'autres ont suivi depuis.

The Binman

Dimensions hors cadre : 46,5 cm par 75 cm