vendredi 26 octobre 2007

Le Bibendum ομοφυλόφιλος

Garbage+art+Le Bibendum+ομοφυλόφιλος

Damned il a fumé quoi le Binman là ? En quelle langue nous parle-t-il ? En latin et grec, mais il a ses raisons, et il va s'en expliquer ici.
Commençons par nous occuper du Bibendum.
Mais d'où vient ce nom "Bibendum" ? Sans retracer toute son histoire, le personnage du bonhomme Michelin est l'adaptation pneumatique, à la fin du 19e siècle, d'un dessin refusé pour une marque de bière. Ce personnage levait à l'origine une chope de bière en s'esclamant "Nunc Est Bibendum", signifiant "maintenant il faut boire". Ce qui aujourd'hui est un comble pour des pneus, éléments essentiels de la sécurité routière. Mettre en parallèle "boire ou conduire, il faut choisir" avec la traduction du nom de notre bonhomme pneumatique ne manque pas de sel ! Je dirais même que sur ce coup là, Michelin ne manque pas d'air ... lol.
Bon et notre ομοφυλόφιλος, c'est quoi ça ? En grec cela veut dire homophylophile ou homosexuel en français, gay en américain si vous préférez. Au fait gay vient du vieux français, exemple "le gay savoir" qui signifie "le plaisir d'apprendre, de se cultiver". D'ailleurs à l'origine aux USA, la "gay life" (vie de plaisirs) était opposée à la "straight life" (vie rigoureuse) et ne conceranit pas spécifiquement les homosexuels, mais les personnes ne vivant pas dans les liens d'un mariage fidèle.
Mais le terme homosexuel est contre nature pour les puristes de la langue.
Il faut distinguer l'homo latin et l'homo grec :
L'homo latin vient du latin homo,-inis : c'est l'homme, c'est à dire l'être humain. L'homo grec vient du grec όμο, qui signifie même. Ainsi, un homonyme désigne celui qui porte le même nom. Qu'est-ce qu'une relation homosexuelle ? Une relation sexuelle avec un être du même sexe. Donc, le préfixe homo- est grec et le radical vient du latin sexualis. Quand on crée un néologisme, on évite autant que possible le croisement des langues.
Alors que dans le mot, entièrement grec, homophylophile (ομοφυλόφιλος), le préfixe homo = "même", "phylo" = sexe, c'est à dire genre (sexe masculin, sexe féminin) et le suffixe "phile" = aimer.
Ainsi, un homophylophile aime celui du même sexe. Le grec est plus cohérent que nos langues occidentales !
Hé dit donc Binman, sur ce coup là, tu n'as pas l'impression de te prendre un peu le chou et le nôtre avec, des fois ?

Certes, car mon petit Bibendum, prêt pour la Gay Pride, il s'en moque bien lui du grec et du latin et il a raison !! Lui il est fier d'être gay et il le dit haut et fort en proclamant "Nunc Est Bidendum !!!".
Mais c'est toujours très intéressant de savoir d'où viennent les choses et de ne pas les admettre sans réfléchir un peu. Toujours rester vigilant et curieux !!
A sa santé et à la vôtre !!
The Binman
nota bene : le Bibendum vient d'un vide grenier (3 €), et les chouchous d'une farfouille (2,50€). Dans l'article "Backstage", il trône sur la table, en cours d'essayages, si j'ose dire.

2 commentaires:

Anonyme a dit…

Il porte bien ses 107 ans Bibendum ! A noter que son "bier-bauch" s'est affiné au fil des années ... En tout cas, très forts les marketeurs de l'époque pour détourner une figurine destinée à la vente d'alcool, en effet on peut lire sur les premières affiches publicitaires : "Nunc est Bibendum ! c'est-à-dire à votre santé, le pneu Michelin boit l'obstacle !" avec une coupe à la main...

pillou a dit…

suis juste déçue par la couleur du kiki de ce petit homo-érect'Us.