vendredi 19 octobre 2007

Créateurs d'émotions

Garbage art-cimetière de montparnasse cimetière Montparnasse 1er novembre 2006


Hier soir, nous avons regardé à la télé le film "Jésus de Montréal" sur ARTE. En dehors du fait que ce film, qui date de 1989, est excellent, ce dont je veux vous entretenir ici a un rapport avec la scène finale où deux jeunes femmes chantent un superbe chant religieux, dans un grand hall du métro montréalais. Nous nous faisions la réflexion que ce chant, dans un tel endroit, avec cet effet "cathédrale", devait donner la chair de poule aux passants.
Mais qui de la poule ou de l'oeuf est arrivé en premier ? Mais qu'est-ce qu'il nous raconte là, c'est quoi la chair de l'oeuf ?
Je m'explique, nous trouvons généralement que les chants religieux interprétés dans une église, une cathédrale ou un espace identique sont splendides et procurent un sentiment de paix et de plénitude. Qui n'a pas été ému en écoutant un lent récitatif d'orgue dans une église, surtout lors d'un enterrement ? Qui n'a pas frissonné à l'écoute du début du Requiem de Berlioz ou durant l'exécution du Messie de Haendel ?
D'autres aiment la période de Noël, car elle inspire la joie, la fête, le cocooning douillet et plein de beaux souvenirs d'enfance (d'autres l'exècrent pour les mêmes raisons, mais là n'est pas mon propos aujourd'hui).
Mais ces chants n'ont-ils pas été conçus pour inspirer cela, et la période de Noël, avec tout ce qui l'entoure, n'a t elle pas été "construite" par les hommes pour justement générer cela ? Ce que je veux dire, je crains de ne pas avoir été très clair, c'est qu'on ne peut pas dire "tiens ce chant est vraiment émouvant, il colle bien à l'ambiance" quand il faudrait dire "On a voulu susciter chez les spectateurs tel sentiment, alors on a construit ce chant dans ce but". "La période de Noël doit inspirer ceci, donc faisons tout pour qu'elle l'inspire". C'est l'homme qui créé sa propre émotion musicale ou festive et non une chose sans but précis que l'homme ensuite d'un seul coup qualifie de telle ou telle manière.
En fait nous sommes tous des créateurs d'émotions.
Bon c'est pas tout ça, mais moi ce qui me met la chair de poule c'est la musique de Sigur Ros ou un bon vieux blues de John Mayall ou Stevie Ray Vaughan. Mais eux aussi on tout fait pour me hérisser, positivement, les poils des bras ;-))
The Binman

Aucun commentaire: