vendredi 21 décembre 2007

Mouvements telluriques mal distribués

On nous dit que les mouvements telluriques de la terre sont quotidiens. Certes, mais de mon point de vue ils sont mal distribués. Et voici pourquoi.
Vous avez sans doute déjà noté que je vais au travail à vélo (relisez l'article "un achat sonnant pour ne pas trébucher"). Et bien mon chemin pour aller travailler le matin monte sans presque discontinuer. Ce n'est pas je l'avoue la montée du Mont Ventoux, mais c'est désagréable de devoir, dès le saut du lit, fournir un tel effort. J'arrive au boulot déjà sur les rotules !
Vous me rétorquerez que le soir ça "glisse" tout seul. Vous avez mille fois raison, le soir je pédale gaiement et sans effort pour retrouver mon "home sweet home". Mais comme je suis un râleur, à mes heures perdues, je dis pourquoi la terre ne se déforme-t-elle pas la nuit du côté de chez moi ? Le matin elle remettrait la pente dans le bon sens (vers le bas) et hop dans la journée elle redresserait la pente pour que je penche dans l'autre sens et je rentre tout schuss le soir.
Ce serait plus sympa non ? Comme je le disais au début, les mouvements telluriques de la terre sont sacrément mal distribués !!
The Binman

samedi 15 décembre 2007

Barbie-cue

Garbage+Art+Barbiecue+1.jpg

Garbage+Art+Barbiecue+2.jpg

Garbage+Art+Barbiecue+3.jpg


Garbage+Art+Barbiecue+4.jpg



Garbage+Art+Barbiecue+5.jpg
Chose promise, chose due !
Voici donc ma dernière oeuvre en date.
Le titre est explicite, je pense ;-))
The Binman

dimanche 25 novembre 2007

Pan de mur quantique n°4 (Quantic section of wall 4)

garbage+art+pan+de+mur+quantique+4+quantic+plain+of+a+wall.jpg

Dimensions 190 cm par 63 cm.
The Binman

Pan de mur quantique n°3 (Quantic section of wall 3)

Garbage+Art+pan+de+mur+quantique+quantic+plain+of+a+wall+3

Dimensions 130 cm par 95 cm.
Déformation due au fish eye.
Mais c'est malheureusement la seule photo que j'ai, car je n'ai plus cette oeuvre chez moi, je l'ai offerte.
The Binman



samedi 17 novembre 2007

l'envie de rêver (feel like dreaming)


Quand l'envie vous prend, le rêve n'est pas loin ... ;-))

Un grand merci à Radiohead (album "Kid A") pour la musique

Thanks to Radiohead (Kid A) for the music

The Binman

L'ère du partage (Era sharing)

garbage+art+ère+du+partage+platine+era+sharing+1

garbage+art+ère+du+partage+platine+era+sharing+2

garbage+art+ère+du+partage+platine+era+sharing+3


garbage+art+ère+du+partage+platine+era+sharing+4



garbage+art+ère+du+partage+platine+era+sharing+5 A l'heure d'internet la table est mise et il y en a pour tout le monde !
Internet makes sharing so easy so "bon appétit" everybody!
The Binman




mardi 13 novembre 2007

bruits et couleurs (noises and colors)

Des bruits, des couleurs et des formes ... tout simplement.

The Binman

lundi 12 novembre 2007

I Try 2 Be !

Garbage+art+I+Try+2+Be+1

Garbage+art+I+Try+2+Be+2

Garbage+art+I+Try+2+Be+3


Garbage+art+I+Try+2+Be+4



Garbage+art+I+Try+2+Be+5
Merci à Pascale de m'avoir confié sa vieille carte mère.
Merci à Clément d'avoir laissé mourir de soif mes bonzaïs, durant l'été 2006 ;-))
Pas d'autres commentaires, à vous d'imaginer ... ;-))
The Binman




Les barres des 500 et des 1000 sont passées


Youpi !!!!!!!!!!!!!!!!!
La barre des 500 visites est passée !!
La barre des 1000 pages vues est passée !!
Merci à toutes et tous !!
The Binman is very happy !!

samedi 10 novembre 2007

La vie de banlieue ...

Le titre : "La vie de banlieue"

Le réalisateur : The Binman

La conseillère technique : Pascale H-D. (sans elle, rien ne serait possible)

La dactylographe et son clavier : Lise P. (merci à elle de sa patience)

La musique (groupe) : The Siver Mount Zion Memorial Ochestra & Tra-La-La Band

La musique (album) : "Born Into Trouble As The Sparks Fly Upward" (2001)

La musique (morceau-n°4) : "Take These Hands And Throw Them In The River"

La musique (éditeur) : http://www.cstrecords.com/aboutcst_index.html Constellation Montréal QC Canada

Les "Guest Stars" : les murs d'Arcueil dans le coin de la Vache Noire (94)

The Silver Mount Zion Orchestra est un de mes groupes préférés ... j'espère simplement ne pas avoir trop dénaturé leur oeuvre avec ma petite vidéo.

The Binman

mercredi 7 novembre 2007

Un bon coup de pédale !


Où l'on découvre l'ombre de The Binman et sa mæstria au guidon de son vélo.
Les cascades effectuées dans ce petit film sont l'oeuvre d'un professionnel (The Binman himself !). N'essayez pas de les reproduire, il y va de votre sécurité (message de la corporation des cascadeurs de l'industrie cinématographique)..
The Binman

mardi 6 novembre 2007

Belle planche d'Organes Génétiquement Modifiés (OGM) - Genetically Modified Organs (GMOs)

garbage+art+organe+génétiquement+modifié+gentic+modified+organ+ogm+gmo

Belle collection n'est-ce pas ? ;-))
Des échanges sont possibles avec des cultivateurs/collectionneurs avisés.
Laissez vos coordonnées dans les commentaires ...
The Binman
nota bene : tableau virtuel réalisé avec Photoshop à partir d'un tableau original qui lui est réel ... ;-))

Le papier hygiénique a-t-il un sexe ?



Nous savons tous que les anges n'ont pas de sexe, mais le papier hygiénique en a-t-il un ?
En effet selon une étude très sérieuse, menée par des scientifiques anglo-saxons, les femmes et les hommes, dans leur très grande majorité, installent le PQ de façon opposée dans les dérouleurs prévus à cet effet. Vers l'arrière pour les femmes et vers l'avant pour les hommes.


Pourquoi cette distinction ? Je me perds en conjectures !! Peut être une adéquation à la position la plus souvent adoptée en ces lieux, par l'un ou l'autre sexe ? Si vous avez une idée d'explication sur cette intéressante question concernant tout un chacun, merci de m'en faire part dans vos commentaires.


Et puis histoire de vérifier la véracité de cette assertion, dites-moi comment, vous, vous l'installez, en précisant votre sexe bien sûr.
Et si tout cela est bien vrai, que dire des hommes qui l'installent vers l'arrière ? Est-ce une façon d'exprimer inconsciemment leur côté féminin ?
Alors dans ce cas The Binman a un côté féminin ... lol
The Binman

dimanche 4 novembre 2007

Petit voyage dans Paris


Mon premier essai de montage vidéo avec Moviemaker ... la galère ! Vivement que j'aie un Mac !!

Et oui, je ne passe pas mes loisirs uniquement à créer des oeuvres, je me promène aussi dans ma chère ville.

Pour votre info la musique est extraite du dernier album de Radiohead "In Rainbows", disponible uniquement sur le net.

Si vous reconnaissez les quartiers de Paris où ces petites vidéos ont été tournées, merci d'apporter vos réponses dans les commentaires, je vous dirai si vous avez gagné ... ;-)) (pour le métro c'est presque facile, lol)

The Binman

vendredi 2 novembre 2007

Mon point de vue sur Paris

C'est beau Paris la nuit. Juste ce premier petit essai pour tester ici l'insertion de vidéos. En plus cela vous permet de voir dans quel environnement je m'amuse.

Bon alors là, les décors sont de Bertrand Delanoë, la musique de John Mayall, l'éclairage de la Tour Eiffel (jusqu'ici tout va bien) et la réalisation de The Biman (là ça se gâte !!).

D'autres vidéos suivront bientôt, mais avec des sujets moins conventionnels je pense ;-))

The Binman

Vingt fois sur le métier, remettez votre ouvrage ...

Garbage+art+travail+en+cours+1

Garbage+art+travail+en+cours+2.jpg
Voilà sur quoi je travaille actuellement. Bientôt dans les bacs, comme on dit dans l'industrie discographique.
Encore une affiche, mais là le cheminement est différent. Plutôt que d'aller vers l'intérieur de l'affiche, je vais vers l'extérieur, en lui rajoutant des lambeaux des autres affiches précédentes. Les panneaux de bois en cours de découpe sont des fonds d'armoire, récupérés à la poubelle.
Encore un peu de patience et je vous la présenterai finie.
The Binman

Tartuffe(s) !

Garbage+art+TinTin+Barbies

Tartuffe(s) !

Voici une photo prise en France, Dimanche, lors d'un Gala Public, de mon Point de vue près d'ici, Paris sans doute.
En France, chaque semaine, se vendent environ 3 millions de journaux de la presse people. Mais combien de français avouent lire cette presse ?
Entre Tintin et le français moyen, quel est le plus Tartuffe des 2 ? ;-))
The Binman
à suivre ...

mercredi 31 octobre 2007

La madeleine inversée

Garbage art Duluth Minnesota La madeleine inversée


Duluth Minnesota USA 30/07/2007 17h50 heure locale
Vous connaissez sans doute le coup de la madeleine de Proust, je ne vais donc pas vous le rappeler.
Non là justement je voudrais vous causer de l'effet inverse.
Imaginez un charmant petit coin perdu, à la frontière du New Brunswick et de la Nova Scotia au Canada, à Saint Alexis de Matapédia pour être plus précis.
Village de 666 âmes, situé entre les rivières Matapédia et Ristigouche, posé à une altitude de 273 mètres.
La structure de ce village est simple, tout s'articule autour de 2 axes routiers qui se croisent à un carrefour, où clignote, jour et nuit, un feu orange suspendu en son milieu.
Il y a un petit magasin où on trouve presque tout et qui en plus fait "gas station".
Vous êtes là par une belle matinée d'août ensoleillée, pour faire le plein de votre voiture de location, avant de repartir plus au sud. Tout est calme et vide.
Et pour payer vous entrez dans ce petit magasin, une employée encaisse le prix de quelques sucettes qu'un gamin a achetées, le patron est en train de ranger quelques bouteilles de gaz dans un rayon. C'est tout, rien d'autre ne se passe. Cette situation vous ne l'avez jamais vécue, vous assistez là à une scène d'une banalité écrasante, tout se passe au ralenti, les gens ici ont le temps.Alors d'un coup vous avez envie d'emmener ce gosse et ses sucettes, avec la caissière et le patron et toute la boutique et ces pompes à essence dehors et ce carrefour ... Pour les garder avec vous, les mettre dans une petite boîte où vous pourrez les regarder tous les jours. Mais vous ne pouvez pas, car il vous faut repartir, alors vous vous attardez un instant, vous jeter un coup d'oeil circulaire pour ne rien oublier, et puis remontent des images, un tableau d'Edward Hopper (Gas-1940- voir dans la liste de mes liens à droite) ou un roman de Carson McCullers (je pense tout particulièrement à Frankie Addams-1946). Alors ça y est la madeleine est inversée. Ce ne sont pas des souvenirs d'enfance qui vous reviennent en dégustant une madeleine, mais c'est une situation, jamais vécue auparavant, qui vous renvoie vers des oeuvres de "fiction". Fictions qui deviennent tangibles et se déroulent sous vos yeux. Finalement vous démarrez, un jetant un dernier regard dans le rétroviseur...
Ce petit point du globe, où il ne passe pas grand chose, s'installe dans votre esprit et n'en sortira plus. Cette situation je l'ai vécue cet été, mais je l'ai déjà vécue avant d'autres fois. A chaque fois cela me rappelle une ambiance de roman ou de tableau.
Ça fait plein de petites boîtes dans ma tête. Des boîtes anglaises ou américaines, canadiennes, crêtoises, belges, hollandaises, italiennes, allemandes ou encore maltaises où des gens inconnus revivent toujours les mêmes choses, dans des scènes banales. Je pense à eux souvent.
The Binman

mardi 30 octobre 2007

Plugman

Garbage art Plugman

Voici l'oeuvre que j'ai le plus rapidement créée, moins de 3 minutes !
Elle est composée de divers vieilles prises et fournitures électriques trouvées dans une poubelle, bien sûr !!
C'est aussi mon message le plus court.

This is the piece that was the quickest to create, less than 3 minutes !
It is made of various old electrical stuff (plugs and so on), found in the bin, of course !!
This is also my shortest message.
The Binman

To my international visitors

Garbage art The+Binman3
The Binman on the wall (photo with photoshop effects)
Despite being in French this blog hosts visitors from all around the world. Some come from Malaysia, others from The States, Britain, Germany, Sweden, Qatar, Russia, Chile, Indonesia or Singapore.
I would like to thank them for their visit. In the future, I shall try to write in English more often to include texts describing my artwork. For the time being I might just tell you that I am not a professional artist. I create for pleasure and with the help of my darling wife who helped me translate this message.

Kind Regards,
The Binman

dimanche 28 octobre 2007

Pan de mur quantique n°2 (Quantic plain of a wall 2)

Garbage art-pan de mur quantique n2"Pan de mur quantique n°2" vient du même mur hollandais que le n°1 (pour celui là j'ai changé la photo dans l'article précédent, j'ai abandonné le fish eye, cela rend mieux).
Au départ, c'était exactement la même affiche, car sur les murs les colleurs apposent souvent les mêmes affiches, les unes à côté des autres.
Mais là, j'ai voulu faire ressortir seulement des couleurs sans chercher à révéler quelque chose de lisible ou une image précise.
Du "figuratif" je suis passé à "l'abstrait". Avec ce n°2 la preuve est faite, comme je l'expliquais précédemment, que l'on peut obtenir quelque chose de totalement différent, à partir de la même base.

Elle n'est pas encadrée, mais seulement fixée sur un châssis en bois (chutes de bois bien entendu ...). Elle n'est pas non plus très régulière dans sa forme, ce n'est pas un rectangle parfait, mais cela ajoute à son côté "brut de rue".
The Binman
Dimensions : 66 cm par 69 cm

vendredi 26 octobre 2007

Le Bibendum ομοφυλόφιλος

Garbage+art+Le Bibendum+ομοφυλόφιλος

Damned il a fumé quoi le Binman là ? En quelle langue nous parle-t-il ? En latin et grec, mais il a ses raisons, et il va s'en expliquer ici.
Commençons par nous occuper du Bibendum.
Mais d'où vient ce nom "Bibendum" ? Sans retracer toute son histoire, le personnage du bonhomme Michelin est l'adaptation pneumatique, à la fin du 19e siècle, d'un dessin refusé pour une marque de bière. Ce personnage levait à l'origine une chope de bière en s'esclamant "Nunc Est Bibendum", signifiant "maintenant il faut boire". Ce qui aujourd'hui est un comble pour des pneus, éléments essentiels de la sécurité routière. Mettre en parallèle "boire ou conduire, il faut choisir" avec la traduction du nom de notre bonhomme pneumatique ne manque pas de sel ! Je dirais même que sur ce coup là, Michelin ne manque pas d'air ... lol.
Bon et notre ομοφυλόφιλος, c'est quoi ça ? En grec cela veut dire homophylophile ou homosexuel en français, gay en américain si vous préférez. Au fait gay vient du vieux français, exemple "le gay savoir" qui signifie "le plaisir d'apprendre, de se cultiver". D'ailleurs à l'origine aux USA, la "gay life" (vie de plaisirs) était opposée à la "straight life" (vie rigoureuse) et ne conceranit pas spécifiquement les homosexuels, mais les personnes ne vivant pas dans les liens d'un mariage fidèle.
Mais le terme homosexuel est contre nature pour les puristes de la langue.
Il faut distinguer l'homo latin et l'homo grec :
L'homo latin vient du latin homo,-inis : c'est l'homme, c'est à dire l'être humain. L'homo grec vient du grec όμο, qui signifie même. Ainsi, un homonyme désigne celui qui porte le même nom. Qu'est-ce qu'une relation homosexuelle ? Une relation sexuelle avec un être du même sexe. Donc, le préfixe homo- est grec et le radical vient du latin sexualis. Quand on crée un néologisme, on évite autant que possible le croisement des langues.
Alors que dans le mot, entièrement grec, homophylophile (ομοφυλόφιλος), le préfixe homo = "même", "phylo" = sexe, c'est à dire genre (sexe masculin, sexe féminin) et le suffixe "phile" = aimer.
Ainsi, un homophylophile aime celui du même sexe. Le grec est plus cohérent que nos langues occidentales !
Hé dit donc Binman, sur ce coup là, tu n'as pas l'impression de te prendre un peu le chou et le nôtre avec, des fois ?

Certes, car mon petit Bibendum, prêt pour la Gay Pride, il s'en moque bien lui du grec et du latin et il a raison !! Lui il est fier d'être gay et il le dit haut et fort en proclamant "Nunc Est Bidendum !!!".
Mais c'est toujours très intéressant de savoir d'où viennent les choses et de ne pas les admettre sans réfléchir un peu. Toujours rester vigilant et curieux !!
A sa santé et à la vôtre !!
The Binman
nota bene : le Bibendum vient d'un vide grenier (3 €), et les chouchous d'une farfouille (2,50€). Dans l'article "Backstage", il trône sur la table, en cours d'essayages, si j'ose dire.

jeudi 25 octobre 2007

Déchets de requêtes


non cette oeuvre n'est pas de moi, malheureusement

Un ami, à qui je parlais de la fréquentation de mon blog, m'a conseillé de mettre des mots "choisis" dans mes titres et textes d'articles.
En effet me dit-il, tu serais étonné de connaître les mots clés que tapent les gens, et du fait qu'un mot clé est toujours sorti du contexte, dans lequel l'internaute l'imagine (sauf à taper une phrase complète avec verbe, sujet et complément).
Mon expérience personnelle me fais dire qu'il a raison.
Voici 3 mots clés tapés par mes visiteurs et qui, vous en conviendrez, n'ont aucun rapport avec les sujets que j'expose :
> "Vierzon" (celui là j'en avait déjà parlé)
> "SFR". C'est fou ce que trouve le moteur de recherche Google quand on tape un mot, et là un client de cet opérateur de téléphonie mobile, surpris de ce qu'il trouvait en résultats, a quand même eu la curiosité d'aller voir ce qui se tramait, derrière les quelques mots accompagnant mon URL, bravo !!
> "jeter voil". Là je me perds en conjectures ...
Bon, dis-je à cet ami, quels mots me conseilles-tu d'incorporer dans mes articles pour faire décoller cette foutue fréquentation ?
Alors là, la bienséance m'interdit de citer ici tout ce qu'il m'a énuméré ...
Il faut savoir que les mots les plus "tapés", dans les moteurs de recherche, ont tous un rapport soit avec certaines parties bien précises du corps humain (féminin et masculin). Parties généralement cachées au regard d'ailleurs ...
Soit avec les fonctions reproductrices, y compris toutes les pratiques plus ou moins associées, même sans avoir l'intention de procréer (je les appellerais pudiquement para-reproductrices ...). Sachant qu'avec certaines vous êtes sûrs de n'avoir aucune descendance ;-)).
Soit avec les fonctions excrémentielles du corps ... vous avez deviné ?
Mais, imaginez la tête de ces internautes qui tombent sur mon blog .... :-((. Illico, frustrés, ils font "ctrl. w" pour quitter ma page, en pestant contre l'auteur de ce blog qui promet plus qu'il ne tient ...
Vous en conviendrez, ces requêtes engendrent beaucoup de déchets !!
A mon ami, plein de si bons conseils, je rétorque que je ne veux pas tromper le chaland de la toile, avec ces mots "miroirs aux alouettes". Et que tant pis, je resterai stoïquement attaché à la bite d'amarrage de la pureté, car avec de telles pratiques, cul de sac de la pensée que j'associe à de la masturbation intellectuelle, l'internaute ne saurait plus à quel sein se vouer ! J'essaierai de fidéliser mon lectorat avec ma seule créativité, qui n'est pas du pipi de chat ou de chatte d'ailleurs, en espérant que mes lecteurs feront la queue pour lire mon blog ! Et comme me disait un autre ami, qui a quelques difficultés d'élocution, si tutu te coco commettait à de tels a-a actes, cece serait une caca caca catastrophe, et il a raison. J'ai des convictions moi, non mais !!


Pour illustrer cet article, j'ai choisi la photo d'une oeuvre de Paul McCarthy, que j'aime beaucoup, intitulée "Apple Head on Swiss Cheese" (1997-1999). Chaque partie mesure 3,70mx1,53mx1,50m et est en fibre de verre et silicone. Je montre mais je ne cite pas, ou si peu ... lol
The Binman

mercredi 24 octobre 2007

Poussin malsain : le retour ! (Nasty chick : the return !)

garbage art poussin malsain

Vous vous souvenez de lui ? Dans l'article "à première vue" vous l'aviez entr'aperçu. Et bien le voilà enfin dévoilé dans toute sa splendeur, dans cette blancheur immaculée.
Je vais casser le mythe en vous disant de quoi il est constitué.
Un vieux presse-citron électrique pour le corps. De très vieilles lunettes de plongée, en caoutchouc métal et verre, ainsi que des pièces d'une cafetière à piston, pour les yeux. Des pièces d'une ancienne platine tourne disque automatique pour les appendices externes. Et diverses pièces de cette même platine ainsi que des éléments disparates d'un vieux PC pour le ventilateur et ses organes internes. Il est constitué à 100% de recyclage de déchets, 100 % Garbage Art !!
En fait nous le trouvons très sympathique ce "Poussin malsain" et il trône au salon, bien en vue sur le dessus d'une enceinte HIFI.
Dans un prochain article, c'est promis, il vous regardera droit dans les yeux ... alors là, peut être lui trouverez-vous un air un peu trop gourmand ... help !!
The machiavélique Binman
nota bene : un nouveau visiteur, venu du Grand Nord, s'est "égaré" sur mes pages, bienvenue à la Suède !

mardi 23 octobre 2007

The Binman is watching you !

garbage art The Binman is watching you ! Minneapolis Mississipile Mississippi à Minneapolis (Minnesota) 31 juillet 2007- 14h40 heure locale

Vous qui lisez ce blog, vous vous demandez si vous êtes le seul à tourner ces pages. Et bien non je vous rassure.
Grâce à un outil merveilleux (Google Analytics), je sais chaque jour combien de sympathiques visiteurs explorent les pages de mon blog.
Je sais d'où ils viennent et s'ils sont fidèles ou non.
Bon disons le carrément, ce n'est pas encore l'affluence, mais bon an mal an cela progresse doucement.
Petit bilan au 22 octobre de cette fréquentation, depuis le 15 octobre (avant l'outil n'était pas opérationnel) :
> 169 visites représentant 54 visiteurs absolus, dont 32% de nouveaux visiteurs le 22/10
> 309 pages vues
> temps moyen de consultation 3mn 04s


Et d'où viennent-elles ces visites ? (attention il s'agit des noeuds Internet)
> 149 en France dont
- 82 de Paris
- 25 du Kremlin Bicêtre
- 9 de Romainville
- 8 de Poissy
- 6 de Villejuif
- 5 de Bagnolet
- 3 de Rouen
- 3 de Vanves
- et 1 de Nîmes, Sotteville-sous-le-Val, Pantin, Bordeaux, Marseille, Rezé, Pierrefite sur Seine et Bonneuil sur Marne
> 11 de Moscou (merci à mes lecteurs russes de venir de si loin, j'aimerai bien savoir qui ils sont. Qu'ils n'hésitent pas à me laisser un petit mail en français ou anglais)
> 3 de Londres, un petit bonjour à Hélène ... ;-))
> 2 des Pays Bas, un petit bonjour à Annika ... ;-))
> 2 des États Unis, un petit bonjour à Barbara à Minneapolis (voir la photo ci-dessus) et à mon lecteur anonyme d'Hollywood Ouest, si !! ;-))
> 1 du Qatar et de Belgique, un petit bonjour à eux ... ;-))

J'ai aussi tout un tas d'autres renseignements sur les résolutions et couleurs d'écrans, les navigateurs, les systèmes d'exploitation, les mots clés tapés et des trucs auxquels je ne comprends rien.
Mais en fin de compte ça fait un peu peur tout ça, vous pouvez vous dire que tous les sites que vous visitez en savent autant et même plus sur vous ... brrr, ça fait froid dans le dos !!
Rassurez vous The Binman, lui, garde secrets tous ces renseignements et il ne dira pas qui a tapé Vierzon comme mot clé pour arriver sur mon blog ... ;-)) pour la simple et bonne raison qu'il ne peut pas le savoir ... lol.
Aller bon surf quand même et revenez tous ici le plus souvent possible, ça me fait chaud au coeur toutes ces visites. Et n'hésitez pas à laisser un petit commentaire par ci par là.
The Binman


dimanche 21 octobre 2007

Un achat sonnant, pour ne pas trébucher

garbage art-sonnette

La semaine passée, j'ai acheté une nouvelle sonnette. L'ancienne avait fini par me lâcher, après 18 ans de bons et loyaux services, passés au guidon de ma bicyclette.
Alors j'ai assouvi un vieux rêve, une sonnette grand modèle qui fait "DING ! DONG !". Pas un petit "ding,dong" asthmatique ou un "dring, dring" à deux balles, non vraiment un bruit d'enfer à reveiller les morts.
Et depuis, en allant au boulot à vélo chaque jour, je me sens exister, exister aux yeux des automobilistes qui ne me voyaient pas avant. Qui me coupaient la route sans faire attention à moi , qui ouvraient leur portière quand j'arrivais, au risque de me faire trébucher ... enfin un peu de reconnaissance dans ce monde de brutes à 4 roues !
Et puis quand je l'actionne, ça fait rire les enfants sur les trottoirs, et ça c'est bien !
The Biman à 2 roues

Pan de mur quantique n°1 (Quantic plain of a wall 1)

Garbage art-pan de mur quantique n1


Affiche arrachée d'un pan de mur dans une rue d'Amsterdam.

Ensuite c'est le hasard qui fait que telle ou telle chose apparaît, en décollant petit à petit, par zones, les nombreuses couches d'affiches.

Ce qui est fascinant c'est que tout est possible au départ. En fonction du décollage, la structure de l'affiche se modifie. Tout est là mais invisible, caché dans les diverses couches, et en fonction du choix que je fais je révèle telle ou telle chose. A partir d'une même base les variations sont infinies. Les possibles sont infinis ... cela ne vous rappelle rien ? Une infinité de possibles est présente, mais une seule réalité se dévoile à vos yeux à la fin. C'est une oeuvre quantique.

Son nom est "Pan de mur quantique n°1", car d'autres ont suivi depuis.

The Binman

Dimensions hors cadre : 46,5 cm par 75 cm

vendredi 19 octobre 2007

Créateurs d'émotions

Garbage art-cimetière de montparnasse cimetière Montparnasse 1er novembre 2006


Hier soir, nous avons regardé à la télé le film "Jésus de Montréal" sur ARTE. En dehors du fait que ce film, qui date de 1989, est excellent, ce dont je veux vous entretenir ici a un rapport avec la scène finale où deux jeunes femmes chantent un superbe chant religieux, dans un grand hall du métro montréalais. Nous nous faisions la réflexion que ce chant, dans un tel endroit, avec cet effet "cathédrale", devait donner la chair de poule aux passants.
Mais qui de la poule ou de l'oeuf est arrivé en premier ? Mais qu'est-ce qu'il nous raconte là, c'est quoi la chair de l'oeuf ?
Je m'explique, nous trouvons généralement que les chants religieux interprétés dans une église, une cathédrale ou un espace identique sont splendides et procurent un sentiment de paix et de plénitude. Qui n'a pas été ému en écoutant un lent récitatif d'orgue dans une église, surtout lors d'un enterrement ? Qui n'a pas frissonné à l'écoute du début du Requiem de Berlioz ou durant l'exécution du Messie de Haendel ?
D'autres aiment la période de Noël, car elle inspire la joie, la fête, le cocooning douillet et plein de beaux souvenirs d'enfance (d'autres l'exècrent pour les mêmes raisons, mais là n'est pas mon propos aujourd'hui).
Mais ces chants n'ont-ils pas été conçus pour inspirer cela, et la période de Noël, avec tout ce qui l'entoure, n'a t elle pas été "construite" par les hommes pour justement générer cela ? Ce que je veux dire, je crains de ne pas avoir été très clair, c'est qu'on ne peut pas dire "tiens ce chant est vraiment émouvant, il colle bien à l'ambiance" quand il faudrait dire "On a voulu susciter chez les spectateurs tel sentiment, alors on a construit ce chant dans ce but". "La période de Noël doit inspirer ceci, donc faisons tout pour qu'elle l'inspire". C'est l'homme qui créé sa propre émotion musicale ou festive et non une chose sans but précis que l'homme ensuite d'un seul coup qualifie de telle ou telle manière.
En fait nous sommes tous des créateurs d'émotions.
Bon c'est pas tout ça, mais moi ce qui me met la chair de poule c'est la musique de Sigur Ros ou un bon vieux blues de John Mayall ou Stevie Ray Vaughan. Mais eux aussi on tout fait pour me hérisser, positivement, les poils des bras ;-))
The Binman

J'ai rêvé d'une poubelle, ni tout à fait la même, ni tout à fait une autre

Garbage art-J'ai rêvé d'une poubelle, ni tout à fait la même, ni tout à fait une autre

Oui, comme vous l'avez déjà compris, j'aime faire les poubelles.

Je fais même des rêves sur ce thème, si !
J'ai déjà rêvé que je trouvais des trésors dans une poubelle. Attention pas un coffret rempli de pièces d'or, mais juste une vieille BD de Tintin, par exemple. Un album inconnu, une histoire inédite, n'existant qu'en un seul exemplaire, genre "Tintin au Québec" ou "Le mystèrieux rayon de Vierzon" (ce dernier est très passionnant, l'histoire commence à la gare d'Austerlizt où Tintin attend, sur le quai, le retour du professeur Tournesol, qui normalement revient d'un congrès scientifique à Vierzon. Vous vous doutez bien qu'il n'est pas dans le train. Alors Tintin décide de ... mais chut je ne vous en dirai pas plus ...).

Hélas, à mon réveil, j'ai beau fouiller ma bibliothèque de BD, pas une trace !!
Alors je me suis amusé à figurer le contenu idéal d'une poubelle, trouvée au coin d'une rue déserte ... et en plus, j'ai avec moi un grand sac vide, comme par hasard ...
Mais cette fois ce n'est pas un rêve, car tout ça je l'ai déjà. Comme ça, vous avez une petite idée de ce que j'aime, entre autre. Alors garnissz correctement vos poubelles la prochaine fois que je passerai par chez vous !!
Et vous, elle vous a fait rêver cette poubelle idéale ? ;-))
The Binman

jeudi 18 octobre 2007

In - Out




Garbage art-In - Out avion


Garbage art-In - Out"In-Out" tel est le titre de ce tableau, inspiré par des films tels que "Philadelphia Experiment" ou "Nimitz retour vers l'enfer" ou "rencontre du troisième type".
Une référence aussi au mythe du triangle des Bermudes, très en vogue dans les années 50-60.
La bande dessinée est tirée d'une des aventures de Buck Danny, série créée par Jean-Michel Charlier et Victor Hubinon (vieille BD déglinguée recyclée ! J'ai un autre exemplaire entier bien sûr) et la maquette de l'avion a été réalisée par mes soins, il y a une dizaine d'années. Comme elle avait beaucoup souffert dans mes nombreux déménagements, je l'ai utilisée là, plutôt que de la jeter aux oubliettes de l'histoire.
Voilà rien à dire de plus, juste regarder et rêver ...
The Binman

Dimensions cadre compris : 51 cm par 44 cm

nota bene : sur la photo de l'article Backstage vous pouvez voir l'esquisse de recherche pour ce tableau ...

L'existence de freinage

Garbage art-l'existence de freinage-roman3

"L'existence de freinage", voilà un titre de livre qui est venu d'un coup, comme ça, un jour dans ma tête.
Depuis je me suis raisonné, je sais bien que je ne l'écrirai sans doute jamais. Mais ce titre me plaît bien et comme je ne veux pas qu'on me le pique, je le protège en le mettant ici en scène. Comme ça si, un jour, un auteur indélicat l'utilise, je pourrais lui faire un procès pour plagiat manifeste ;-))
Merci à Philippe pour sa large contribution à l'idée et l'initialisation de cette photo-montage.
The Binman

mardi 16 octobre 2007

Réduction des champs du possible

Garbage art- AmsterdamRéduction du champ des possibles ou réduction des champs du possible, j'avoue avoir hésité quant au titre. Mais non c'est bien le bon que j'ai choisi et je vais m'en expliquer.
Cette réflexion vient en complément du précédent article "Ton horloge retarde de 4 minutes, on dirait". Rappelez-vous nos explorateurs qui explorent de l'autre côté de l'atlantique sans savoir même quel heure il est en Europe, alors que maintenant on sait tout de tout en temps réel.
La physique quantique nous expose, en résumé, que plusieurs possibles existent pour la réalité. Ne pensez-vous pas qu'avec la technologie moderne et l'ère de la communication globale, nous restreignions ces possibles, puisque notre imagination est contrainte, de fait, par les informations que nous pouvons recevoir sur tout en temps réel ?
Quand nous pensons à une situation précise avec des personnes précises qui évoluent dans des lieux précis, est-ce la réalité ou une autre réalité ? Sinon qu'est-ce ? Est-ce moins réel que ce que les gens vivent vraiment ? Avant on ne pouvait que supputer ce que les gens vivaient hors de notre vue, maintenant un simple coup de fil nous ramène dans leur réalité où qu'ils soient, ceci est encore plus vrai depuis l'avénement du téléphone mobile et l'explosion de son usage.
Quelles libertés reste-il aux possibles différents ? Même si à un moment ils peuvent exister concomitamment, le fait de rapprocher les personnes par la communication instantanée les annihilent.
Une preuve par l'exemple : sur la photo ci dessus, prise à Amsterdam, que savons-nous de ce couple à vélo ? Où allaient-ils, qu'ont-ils fait le soir même, le lendemain ? Et que font-ils à cette heure présente ? Tout est imaginable, tous les possibles sont envisageables, et chacun d'entre nous aura le sien ou même les siens. Et cela car vous comme moi nous ne les connaissons pas. Mais il suffirait, pour restreindre le champ des possibilités, que nous disposions de leur numéro de portable, par exemple, pour n'avoir plus qu'une possibilité de leur réel.




Autre souvenir d'Amsterdam sur cette photo, décidément cette ville m'inspire, nous y étions le soir du résultat du deuxième tour des élections présidentielles 2007. Si nous n'avions pas allumé la télévision pour voir les infos (notre amie captait les chaînes françaises sur le câble), nous aurions pu tout imaginer jusqu'à notre retour en France. Une victoire de Ségolène par exemple, avec toutes les conséquences différentes pour notre quotidien d'aujourd'hui. C'est ce que l'on appelle une uchronie. L'uchronie (alternate history en anglais) est un genre littéraire qui repose sur le principe de la réécriture de l’Histoire à partir de la modification d’un événement du passé.« Le nez de Cléopâtre, s’il eût été plus court, toute la face de la terre aurait changé » ( Blaise Pascal, Pensées, 90).
Voilà c'était la pensée du soir, peut être n'a-t-elle aucune importance, mais elle trotte quand même parfois dans ma tête. Pensez-y vous même de temps en temps, vous verrez ...
Je vous souhaite le bonsoir.
The Binman

Escape

Garbage art - Escape

Escape tel est son nom, comme la petite touche en bas à droite du tableau. Que peut-il bien se passer si on la presse ?
Ce tableau en dérange certains, mais il reste un de mes préférés. Cet être est-il humain ? Est-il en phase terminale ou en régénération ?
Ou est-ce sa seule condition de vie ? Tente-il de communiquer avec nous avec ces signes inscrits un peu partout ?
The Binman
Dimensions : 41 cm par 48,5 cm.

samedi 13 octobre 2007

Dans l'assiette des bêtes

Garbage art - -Dans l'assiette des bêtesHier soir nous sommes allés dîner dans un petit resto sympa au 145 rue du Château dans le 14 ème, "Le Château Poivre". C'était succulent avec une cuisine inventive, merci !
Mais, en dehors du fait que je vous le conseille fortement, mon propos n'est pas ici de faire une rubrique gastronomique.
Non, durant le repas je me suis fait la réflexion que seuls les humains cuisinent pour varier à l'infini les goûts de leur nourriture.
Les animaux sauvages, eux, mangent ce qu'ils aiment, quand ils le trouvent, mais le mangent toujours à la même sauce, si je puis dire.
Pour le lion, l'antilope ou le zèbre ont toujours le goût de l'antilope ou du zèbre : "crus à la poussière".
Pareil pour la vache (celle élevée à l'ancienne), son herbe peut certes être fraîche ou séchée façon foin, mais point d'accommodement ou de sauce.
Et si je voulais être un brin plus exotique je pourrais citer, la baleine et son krill, le fourmiller et ses fourmis, le koala et ses feuilles d'eucalyptus, la coccinelle et ses pucerons, le panda et ses bambous ...
Et les omnivores me direz-vous ? Ceux qui mangent un peu de tout comme nous. Et bien oui ils mangent un peu de tout, mais toujours cru et sans assaisonnement. Donc cela a toujours le même goût, c'est triste. Chez les humains, même les végétariens et les végétaliens cuisinent leurs aliments.
On disait que le rire était le propre de l'homme, hors depuis on s'est aperçu que certains animaux riaient (singes, zèbres, chevaux ...), moi je dirais que l'art d'accommoder ses aliments est le propre de l'homme ! D'ailleurs c'est tellement vrai que nous avons projeté ce principe sur nos animaux de compagnie, surtout les chats et chiens, avec des boîtes "cuisinées" avec des petits légumes et des aromes divers, alors qu'eux préféreraient sans doute une bonne souris ou un bon os à moelle.
Bon appétit à toutes et tous !!
The Binman.

nota bene : la photo n'a pas été prise dans le restaurant hier soir ...mais cet été aux Etats Unis ;-))


Chapeau bas !


ONE MAN'S TRASH...
Tim Nobel and Sue Webster, deux anglais, empilent des ordures et font de l'art avec ... mais parfois l'art n'est pas évident, sauf si vous l'éclairez avec un angle précis.
Alors là chapeau bas !!! Je m'incline.
The Binman
nota bene : là les photos ne sont pas de moi, trouvées sur le net.

vendredi 12 octobre 2007

Poubelle de stars

Garbage art - Poubelle de stars

Rappelez-vous l’exposition « Trash » qui s'est déroulée du 14 mars au 3 juin derniers à la Maison européenne de la photographie à Paris. Elle dévoilait de surprenants clichés sur le contenu des poubelles des stars...Deux anciens photographes du magazine Paris Match, Bruno Mouron et Pascal Rostain, ont réalisé, pendant 20 ans, une vingtaine de photos représentant de manière artistique, les déchets des grands d'Hollywood.
Et bien comme je ne m'appelle pas The Binman pour rien, j'y suis allé aussi de ma petite photo d'une poubelle de star !!
Voici donc la photo, mais pas de disposition artistique ici car je j'ai du faire vite, les stars ça rigole pas avec leurs poubelles.
Et que peut-on en déduire sur cette (ces?) star(s) ? Je mets un s car peut être sont-ils plusieurs dans la même poubelle, je veux dire plusieurs à la remplir ;-))
Déjà ils mangent beaucoup de yaourts à 0% ou des Activia. Merzer à 20%, muesli light, boisson V8, petits légumes natures, crème Nivéa Q10, pas de doute ils font attention à leur ligne, à moins qu'ils n'aient des problèmes de poids ?! Du jus d'orange, bon rien à conclure là dessus. Du dentifrice, ils se lavent les dents, c'est déjà un bon point Tiens il y en a un qui fume ... la pipe on dirait, à priori il s'agit d'un homme, à cheveux longs car une mèche traîne au milieu. A moins qu'une jeune femme, avec des cheveux longs et bruns, ne soit aussi présente. Je dis jeune car généralement ce sont les femmes jeunes qui portent encore les cheveux longs, on progresse ... France Télécom et SFR se côtoient dans ce foyer dirait-on, ils ne sont pas sectaires ... Une lettre postée par par un Hôpital parisien, tiens tiens ... de quel mal souffrent-ils ... Ha, vous avez remarqué, ils ne sont pas végétariens (Charal et Fleury Michon !) et puis on boit du thé aussi, de régime dirait-on ... Des cotons à démaquillage : le doute n'est plus permis, une femme vit ici !!
C'est exaltant non ? On sait tout, ou presque de nos stars !
Bon je vais pas vous faire languir plus longtemps ... elle est pas belle notre poubelle perso ???? ;-))
The Binman
nota bene : "durant cette prise de vue aucun déchet n'a été blessé" et ils ont tous ensuite réintégré leurs habitats respectifs, comme le dicte la convention du tri sélectif.

Backstage

Garbage art - BackstageCeci est le lieu principal où "rien ne se perd et tout se transforme" pour presque plagier Antoine Laurent Lavoisier. Je dis presque car j'ai écarté bien sûr le "rien ne se crée", faut pas charrier !!
Quand je dis principal, c'est que d'autres de mes "méfaits" se déroulent au ras du sol, plus explicitement par terre. Un appartement parisien est rarement doté d'un atelier avec un établi et certaines de mes créations demandent beaucoup de place pour les manipuler, ou nécessitent quelques outils (marteau-piqueur, pelle et pioche, faux, tronçonneuse, toupie à béton et j'en passe). Patience je les "exposerai" bientôt ici.
Sinon sur cette photo, qui date de mai 2007, vous avez quelques éléments séparés et disparates qui sont depuis rentrés dans mes compositions, et d'autres qui n'ont pas encore trouvé leur place, mais j'ai quelques petites idées pour eux. Le jeu consistera à les retrouver après ...

Déjà là il y en a un, sur la table, que vous avez aperçu sur la première photo exposée dans l'article intitulé "à première vue". vous savez le "poussin malsain". Ça y est je viens de trouver son nom !!!!
Comme quoi écrire fait réfléchir et inversement d'ailleurs.

The Binman